delegation depite La CCIAM mets en place une cartographie économique des entreprises mauritaniennes avec ses partenaires

La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie, a bénéficié en 2015 d’un projet financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones (CPCCAF). Ce projet dénommé « Compagnonnage consulaire pour le développement économique » permettra à sept chambres consulaires africaines de s’associer en binôme avec des Chambres consulaires françaises afin de diversifier et d’améliorer leurs services dédiés aux TPE/PME africaines.

Dans le cadre du compagnonnage consulaire la CCIAM a été mise en binôme avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Marseille-Provence (CCIMP).

C’est ainsi que la CCIAM, convaincue par l’importance de disposer d’informations exhaustives et fiables sur les Entreprises afin de remplir au mieux ses missions, a opté pour la mise en place d’un fichier d’entreprises et d’une cartographie économique. Pour enrichir et pérenniser cette plateforme de manière à répondre efficacement aux objectifs prédéfinis, il était important d’identifier des partenaires sources d’informations économiques qui appuieront la Chambre dans le cadre de ce projet. Dans ce cadre elle a tenue une réunion le jeudi 21 décembre 2017, avec les acteurs économiques concernés comme l’Union du Patronat Mauritanien, la Banque Centrale de Mauritanie, l’Office Nationale des Statistiques et le Guichet Unique pour une mutualisation des informations nécessaires à la mise en œuvre de ce projet pilote.

En effet cet outil indispensable pour la mise en place d’un dispositif d’information stratégique et d’aide à la décision permettra à la Chambre et ses partenaires de mieux connaître le tissu économique Mauritanien.

Cette plateforme permettra à la CCIAM de mieux connaître les acteurs économiques pour répondre plus justement à leurs préoccupations, pour leurs donner les informations nécessaires, pour les accompagner dans leur développement et leur mutation et pour constituer un pôle de réflexion et de proposition au service du secteur privé.

La mission d’initialisation du projet pilote a eu lieu en juillet 2017 et son exécution se poursuivra jusqu’au premier semestre de l’année 2018.

FaLang translation system by Faboba